Que faut-il savoir sur l’aération de la toiture ?

L’aération ou la ventilation de la toiture est indispensable pour lui donner une longue durée de vie. Elle consiste à assurer une bonne circulation d’air sous la toiture,  pour éviter l’accumulation des vapeurs d’eau qui va entraîner l’humidité. Si l’air circule bien sous une toiture, le risque de prolifération des champignons est évité. Il existe différents types d’aération d’une toiture, et généralement, cela dépend du type de matériau de revêtement et de la forme de la toiture.

Le vide sous toit

Le vide sous toit assure et garantit une bonne aération de la toiture. Il assure le confort des occupants d’un bâtiment avec les matières isolantes de la toiture. Le vide sous toit permet d’éviter la condensation de la vapeur d’eau et l’humidité qui sont très néfastes à la durabilité de la toiture. Il va également éviter le développement des moisissures et des champignons dans cet espace sous le toit. En effet,  le vide sous toit se situe généralement en face de l’écran sous-toiture. Entre les couches des éléments d’isolation d’une toiture, on doit également préserver un espace d’air qu’on appelle vide d’air qui  fait partie du vide sous toit. D’ailleurs, il garantit la bonne circulation d’air sous la toiture. De plus, il permet aux différents éléments de la toiture tels que  la charpente, les matières isolantes, de conserver leur résistance. A cela s’ajoute également le fait qu’il permet également d’éviter l’humidité de la toiture, de garder la charpente de la toiture toujours sèche et de réguler la température intérieure d’un bâtiment lors des périodes de grande chaleur.

Les systèmes de ventilation du vide sous toit

  • Il existe deux types de systèmes de ventilation du vide sous toit, surtout pour une toiture pentue, on peut citer :la création des entrées et sorties d’air : elles se situent sur les parties basses de la toiture, au niveau des gouttières, et sur les parties hautes, au niveau de la jonction des pans de la toiture. La mise en place d’un closoir est obligatoire pour assurer l’étanchéité du faîtage du toit. Les dimensions des espaces, constituants, les entrées et sorties d’air doivent être identiques.
  •  la mise en place des tuiles de ventilation : elles sont placées aléatoirement sur la totalité de la toiture, en respectant les normes requises, concernant le nombre de tuiles de ventilation par mètre carré de toiture. Pour les types de tuiles, qui ont la forme favorisant l’aération de la toiture, la présence des chatières n’est plus nécessaire.

Le closoir

Le closoir est un élément indispensable, destiné à assurer l’étanchéité du faîtage de la toiture. Il permet également à l’aération de la toiture. Sur le marché, le cloisoir peut avoir la forme de rouleau à dérouler ou d’une bande rigide à fixer. La technique de mise en place du closoir est identique, quelle que soit sa forme. Le closoir est fixé sur le centre du faîtage de la toiture, en continu. Il peut être fixé avec des vis, des pointes, des clips, ou des tire-fond.

La chatière

La chatière est une ouverture située sur la toiture, pour assurer l’aération des combles. Elle peut avoir différentes formes selon le choix du propriétaire : semi-circulaire ou triangulaire. Elle donne une bonne esthétique à la toiture, et peut être confectionnée avec différents types matériaux : en zinc ou en terre cuite.

Max Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *