Tout savoir sur les différentes techniques d’abattage d’arbres

Lorsqu’aucune autre solution n’est envisageable pour régler les problèmes que votre arbre rencontre, l’abattage sera décidé. Cette opération peut se faire de différente façon : l’abattage traditionnel ou l’abattage par démontage. L’abattage d’arbre est très délicat et demande énormément de réflexion.  En effet, c’est une opération de grande envergure qui ne doit pas être effectuer à la légère. Ainsi, avant d’entamer les travaux, il faut aussi se poser des questions sur les matériels, au sens de la chute de l’arbre, aux contraintes environnementales qui entoure l’arbre… La sécurité est non négligeable pour ce genre de tâche car les accidents sont toujours imprévisibles et imminents.

La technique traditionnelle pour l’abattage d’arbre

L’abattage traditionnel d’un arbre se fait directement par la découpe de celui-ci à partir de sa base. Pour amortir la chute de l’arbre, le professionnel à l’exemple de cet élagueur dans le 21 maintient d’abord l’arbre à l’aide d’un câble. C’est une technique qui paraît simple à première vue, cependant, cette opération demande beaucoup de concentration et de calcul. Il faut également de bons matériels bien affutés. Cette technique d’abattage n’est pas conseillée dans les jardins et les espaces urbains car la direction des chutes peut être imprévisible. Pour un meilleur contrôle de la chute un égobelage est parfois nécessaire. Cette opération consiste à retirer les contreforts sur la base des troncs.

 

Après une bonne préparation, l’élagueur effectuera les entailles qui permettront de diriger la chute de l’arbre. Elle se feront en deux traits de scie : la première sera parallèle au sol et la seconde rejoindra la profondeur de la première entaille en formant un angle de 30 à 45°. Selon l’épaisseur de l’arbre à abattre, la profondeur de l’entaille sera de 1/3 à 1/5 par rapport au diamètre. Le trait de chute ou trait d’abattage sera le déclencheur de la chute de l’arbre. Il se fera à l’opposé et un peu plus haut par rapport à l’entaille qui dirigera la chute.

L’abattage spécifique d’un arbre

Quand l’environnement autour de l’arbre ne permet pas d’effectuer un abattage traditionnel, l’élagueur en charge des travaux procèdera à la technique du démontage. Grâce au démontage, l’arbre chutera toujours dans la direction voulue. C’est une technique très pratique dans les zones étroites car on peut décider de la taille du morceau de l’arbre à découper. Il convient tout d’abord à élaguer les branchages de l’arbre avant de procéder par tronçons.

Selon les contraintes environnementales qui entoure l’arbre, le démontage peut se faire avec ou sans rétention. La technique de rétention consiste à régler la descente des morceaux de tronc par le biais d’un cordage ou par un système de poulies. Ils seront ainsi posés en douceur sur le sol sans dégrader les alentours surtout quand l’arbre se trouve dans un jardin. Un grimpeur-élagueur sera toujours muni d’un équipement de sécurité pour effectuer de type d’abattage.

Dans certains cas, le démontage peut se faire à partir d’une grue de levage surtout pour les zones difficiles d’accès (arbre dans une zone trop pentue, arbre au bord d’un précipice…)

Tamby Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *