Quelle technique d’isolation pour les combles ?

L’isolation des combles consiste à placer ou à injecter de la matière isolante dans les combles ou dans les parois des combles afin de limiter les déperditions de chaleur par le toit. Elle apporte non seulement un confort thermique mais aussi un confort phonique aux occupants de la maison. Pour une isolation adéquate des combles, la technique choisie doit être adaptée à l’isolant et à la configuration des combles. Les techniques sont diverses, découvrons-les dans les lignes qui suivent.

Lorsque les combles ne peuvent pas être aménagés

Les combles qui ne peuvent pas être aménagés sont appelés des combles perdus. Les techniques adaptées pour les isoler sont l’isolation par soufflage, l’épandage, l’isolation avec des rouleaux d’isolants. Si vos combles ne sont pas facilement accessibles, privilégiez l’isolation par soufflerie. Grâce à un appareil conçu à cet effet, l’isolant soufflé comblera la moindre portion de la zone à isoler. Pour des combles accessibles, l’épandage  et la pose de rouleaux d’isolants peuvent être employés. L’épandage consiste à remplir à l’aide de râteaux les combles avec de l’isolant sous forme de flocons. Les rouleaux d’isolants quant à eux sont étalés sur le plancher puis contre la charpente selon une pose bien maîtrisée. 

L’aménagement des combles 

Les combles pouvant être aménagés sont généralement habitables. Pour conserver le maximum de surface exploitable, l’isolant devra être posé par l’extérieur. L’isolant utilisé se présente sous forme de panneaux rigides et se pose avec la technique du sarking. Une pose de l’isolation par l’intérieur est également possible. Pour cette option, l’isolant se présente sous forme de panneaux semi-rigides, rigides ou de rouleaux.

Max Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *